Femmes jjb tenue de grappling souriante happy bjj womens

Comment faire le meilleur choix pour votre tenue de grappling ?

Vous commencez un sport de combat et vous avez décidé de choisir l'équipe Tatami ! Si vous avez lu notre article de blog sur le lexique des sports de combat, vous savez désormais que le grappling (ou No gi) correspond à une pratique de préhension qui consiste à projeter votre adversaire au sol puis à finir le combat par une soumission (clé articulaire, étranglement, écrasement…). Contrairement à des sports tels que la boxe ou le karaté qui sont des sports de percussion.

Vous savez aussi qu'il existe le jiu-jitsu brésilien, qui est l'homologue du grappling mais qui se pratique avec un kimono (un gi). Et vous vous êtes décidé, ce sera sans kimono pour vous ! Ok… Mais autant un kimono, vous savez à quoi ça ressemble, mais une tenue adaptée pour le grappling, vous n’avez aucune idée de ce qu'il est bon de porter…

Décortiquons ensemble les bonnes pratiques concernant votre tenue de grappling afin que vous ne vous blessiez pas et que vous performiez dans votre pratique de cet art martial !

1. Comprendre le grappling pour choisir votre tenue

Avant toute chose, il faut comprendre que le grappling est un sport de contact et de corps à corps. De là, plusieurs choses en découlent :

  • Votre peau va frotter PARTOUT : soyons clairs, le grappling est, au même titre que le jiu-jitsu brésilien ou la lutte, un sport de contact où il y a des frottements de votre peau contre vos partenaires, mais aussi contre les tatamis. Le problème ? Vous pouvez facilement attraper des bactéries si vous avez une plaie ou encore vous brûler la peau contre les tatamis. Et comme après vous venez en contact avec vos sparring partners… Vous voyez le souci ! Par souci d'hygiène, il est essentiel d'avoir une tenue de grappling qui protège votre peau et celle des autres !
  • Vous n’avez pas le droit au saisi de vêtements : contrairement au jiu-jitsu brésilien qui se pratique en kimono, vous n’avez pas le droit de saisir les vêtements en grappling. Il est donc essentiel d'avoir des vêtements qui soient près du corps pour éviter la tentation d'attraper les vêtements, mais aussi et surtout éviter que ceux-ci viennent gêner l'entraînement. C’est vite fait d’avoir un poignet ou une cheville qui se coince dans un t-shirt trop grand !
  • Votre corps doit glisser : non, ce n’est pas de la triche, simplement les règles ! Sur les tatamis, le fait d'avoir une tenue adaptée va vous permettre de glisser et de vous sortir des soumissions plus facilement. Alors entraînez-vous directement dans de bonnes conditions !

 

 

Venons-en maintenant au vif du sujet ! Qu’est-ce que vous devez porter pour satisfaire toutes ces conditions ?

 

2. Un rashguard, essentiel pour le grappling

Le rashguard, c’est le vêtement dont vous ne pouvez pas vous passer pour vos entraînements de grappling. Pourquoi ?

  • Il est compressif : un bon rashguard doit être moulant et apporter cet effet de compression. Ça permet d’une part de ne pas gêner vos partenaires comme évoqué plus haut, mais aussi de favoriser directement la récupération musculaire grâce à l'effet de compression.
  • Il protège votre peau grâce à un tissu résistant : un rashguard efficace ne doit pas se trouer au moindre frottement, sinon, c’est un signe qu'il protège mal votre peau ! Choisissez-en un qui soit de bonne qualité afin de le garder dans le temps mais aussi et surtout de protéger votre peau.

Si vous hésitez entre manches longues et manches courtes, consultez cet article que j'ai crée pour vous aider à faire votre choix !

 

3. Une brassière de sport adaptée

Pour vous mesdames, il sera bon d'utiliser une brassière qui ne possède pas d'attaches ou d'agrafes afin d’éviter les frottements à la fois contre vous mais aussi contre vos partenaires. Des éléments en fer peuvent vraiment blesser et couper votre partenaire dans ce genre de sport de combat, donc on évite !

Une brassière compressive est recommandée afin de plaquer votre poitrine contre vous pour éviter les secousses dessus, mais aussi éviter des frottements trop désagréables contre votre poitrine lors des phases de fort contact à ce niveau-là.

 

4. Short ou legging pour le grappling ?

Pour le bas, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Le legging : un incontournable qui fait très bien le job car il protège votre peau entièrement et est bien moulant. Le seul hic, c'est d'en trouver un assez résistant aux frottements des tatamis ! Sachez qu'on appelle aussi "spat" les leggings utilisés dans le grappling et les arts martiaux.
  • Le short : concernant le short, vous pouvez retrouver les fightshorts classiques ou alors des shorts type "cyclistes" qui sont plutôt moulants. L'essentiel est d'avoir un short qui ne tombe pas de vos hanches et qui ne possède aucune poche ou fermeture éclairs, toujours dans un souci de préserver l'intégrité physique de vos partenaires lorsque vous allez tourner avec eux. Les shorts protègent moins la peau mais sont une bonne alternative l’été ou lors des sessions plus techniques où il y a moins de sparring.
  • Le combo : ce que je fais souvent l’hiver, c’est mettre un short plus un legging ! Vous vous tenez chaud avec le legging et le short vous permettra de rester à l’aise dans toutes les positions.

 

5. Ce que nous proposons chez Enyo 

En ayant pris en compte tous ces critères, nous avons créé la tenue de grappling pour femme parfaite chez Enyo !

La plupart des vêtements de grappling sont en polyester ou spandex classiques. Chez Enyo, nous avons décidé de favoriser au maximum la protection de votre peau en choisissant une matière certifiée Oeko-Tex, recyclée et anti-odeur. La technicité est poussée au maximum !

Et comme il est essentiel d'avoir une tenue près de la peau qui fit parfaitement à votre corps, nous avons co-créé ces vêtements avec une centaine de femmes pour donner les dimensions parfaites à nos vêtements !

Profitez donc de notre rashguard Freyja, notre brassière Athéna ou encore notre Fightshort Artémis pour briller sur les tatamis avec votre seconde peau en cliquant ici !

Retour au blog

Laisser un commentaire