Healthy food

Régime du boxeur: 7 conseils pour réussir sa pesée

Tous les boxeurs qui préparent un combat savent à quel point il peut être difficile d’être au poids. Être au poids, c’est tout simplement ne pas dépasser le poids maximum autorisée de la catégorie dans laquelle on s’est inscrit. Par exemple si je m’inscris en -52kg, le jour de la pesée je n’aurais pas le droit de faire plus de 52kg tout pile. Cette contrainte vient rajouter une difficulté supplémentaire à la préparation des combats car les compétiteurs doivent faire attention à leur alimentation, mener un régime pour perdre du poids, maigrir et réussir leur pesée. Dans les dernières semaines avant la pesée, il peut être difficile de tenir sa diète car on a faim tout le temps mais on a ce poids idéal à atteindre. Je vous donne donc quelques astuces pour arriver à tenir bon !

 

1. Buvez du thé, le secret du régime du boxeur

Bon ça ne vend pas du rêve mais c’est toujours mieux que rien dans un régime de boxeur ! Vous pouvez boire du thé noir ou vert toute la journée sans limite et sans risque pour votre régime sportif. Ça a un réel intérêt pour plusieurs raisons:

  • Drainer: en buvant beaucoup, vous allez pouvoir rester hydrater toute la journée ce qui est crucial quand on fait beaucoup de sport. Ça va favoriser la récupération et drainer les déchets de votre corps.
  • Gonfler vos réserves d’eau: quand vous serez dans les dernières phases de votre régime, il y a de grandes chances pour que les derniers kilos se perdent via une transpiration. L’intérêt de gonfler vos réserves d’eau est de pouvoir éviter la rétention d’eau et tout éliminer juste avant le combat pour être parfaitement au poids en limitant la perte de muscle.
  • Un aliment à volonté ! Psychologiquement, je trouve ça plutôt agréable de se dire que c’est un des rares aliments que vous pouvez consommer de façon illimité, ce qui est plutôt agréable dans une diète hypocalorique. Vous n’avez pas à peser le moindre grammes de thé que vous buvez et vous pouvez en boire tout le temps, en gardant une alimentation équilibrée.
Meme drink tea

 

2. Optimiser ses apports caloriques

Le régime du boxeur parfait optimise sa prise de nourritures en mangeant à des moments stratégiques. Comme on a peu de calories dans la journée, il est important de la placer de façon intelligente :

  • avant les entrainements notamment afin d’avoir l’energie nécessaire à un entrainement intense. Vous pouvez consommer des sucres rapides (barres, fruits secs, miel…) 30 minutes à 1 heure avant l'entrainement.
  • Après un entrainement: il faut reconstituer vos réserver de glycogène (le sucre) et reconstruire la fibre musculaire, donc un apport de protéines (viandes, légumineuses, whey…) et de glucides, à index glycémique faible de préférences, est conseillé après une séance. Le reste de la journée, c’est le moment où il va falloir gérer votre faim

Le jeûne intermittent peut être une bonne méthode si vous n’avez pas de grosses séance de sport ou d’entrainement le matin. Il faut cependant que ça convienne à votre état de faim au réveil et que ça corresponde à vos habitudes alimentaires. N’oubliez pas aussi de consommer les bons compléments alimentaires pour rester en forme et optimiser votre perte de poids et avoir tous les nutriments nécessaire au bon fonctionnement de votre organisme.

 

3. Réduisez voir supprimer le sel de votre régime de boxeur et remplacer le par des épices et des aromates

Le sel favorise la rétention d’eau et l’hypertension. Le premier est un réel problème pour la pesée car il peut vous faire prendre quelque grammes voir kilos en plus alors que c’est ni de la graisse ni du muscle et ruiner vos efforts et votre programme de régime de boxeur.

Je vous conseille plutôt d’opter pour des épices et des aromates afin de garder du goût dans vos plats. Déjà qu’une diète ce n’est pas vraiment drôle, alors si on a même plus le droit d’avoir un peu de goût dans son assiette, ça devient l’enfer ! (Oui j’adore le sel). Voici quelques idées:

  • Épices: paprika, piment, cumin, curcuma, ail en poudre, curry…
  • Aromates: ciboulette, basilique, persil, coriandre… 
régime et herbes aromatiques

4. Un petit laxatif la dernière semaine…

Bon là on rentre vraiment dans le non glamour lol. Mais il se peut que ça devienne compliqué pour vous de perdre les dernières kilos, que vous n’ayez plus trop de graisses à brûler rapidement et que vous stagniez.

Pour perdre encore quelques grammes, vous pouvez opter pour un petit laxatif doux (n'allez pas boire un truc hyper agressif type destop pour estomac) afin d’évacuer le plus possible sans modifier votre régime de boxeur. Faîtes ça minimum 3 jours avant votre combat ! Il ne faudrait pas qu’il arrive une catastrophe sur le ring !

 

5. Faîtes de belles assiettes pour une régime de boxeur stylé !

Si vous optimisez le visuel de vos plats, vous aurez inconsciemment l’impression de manger plus ou du moins plus qualitativement. Présenter votre assiette de crudités joliment, faites de belles rondelles de courgettes, soupoudrez de quelques graines de courges, fruits secs…

Bref tous les moyens sont bons pour duper votre cerveau et vous faire croire que vous mangez une méga assiette de votre restaurant préféré alors que ce n’est ni pluis ni moins que votre programme de régime du boxeur !

 

6. Nourrissez-vous autrement

Plus facile à dire qu’à faire, mais la faim peut vite polluer l’esprit et on ne finit à penser qu’à manger, au prochain repas et à comment on va manger 4 raclettes et 130 sushis après le combat.

Pour tenter de palier ce phénomène, occupez-vous le plus possible. Sortez voir des amis, trier vos affaires, faîtes un méga ménage, bref, occupez-vous autant que vous le pouvez ! 

meme food

 

7. Consultez un nutritionniste… un peu plus tôt !

Un nutritionniste sera le plus apte à élaborer un régime et à vous guider pendant les derniers jours de régime pour d’une part vous assurer une perte de poids optimal mais aussi bien récupérer après la pesée (surtout si vous êtes passé par une déshydratation) et enfin à gérer l’après régime.

Beaucoup de combattants créent eux même leur régime de boxeur avec des régimes cétogène ou alors en hyper restrictifs en supprimant toute source un peu lourde en calories ce qui n’est clairement pas adapté pour un sportif.

Un diététicien ou un nutritionniste vous accompagnera sur cette phase de perte de poids mais il saura aussi vous stabiliser pour éviter que vous repreniez plus de poids qu’à l’initial ou pire encore, que vous développiez des TCA (troubles du comportement alimentaires) qui touchent 1 combattant sur 5.

 

Un régime de boxeur n’est pas facile à tenir car on réduit peu à peu les calories pour atteindre ce fameux poids idéal le jour J. Je tiens à préciser que ce ne sont pas des méthodes à appliquer pour perdre du poids de manière durable et conventionnel car dans les derniers jours l’apport calorique et les portions sont vraiment réduites.

J’espère que ces petits conseils vous aideront à tenir bons pendant les derniers jours de votre préparation ! Ce n’est pas facile mais sachez qu’en vous faisant accompagner par un diététicien, vous saurez comment perdre du poids et ce sera bien plus confortable pour vous. Courage les guerriers !

Retour au blog

Laisser un commentaire